Docteur, j’ai mal à la tête – Le Chat

Le brave Chat de M. Geluck déploie souvent des trésors de sagesse insoupçonnés. Jugez-en par vous-même :

chatmaltete
Le tour du Chat en 365 jours

Ce dessin n’est peut-être pas optimal pour saisir l’essence de la Vision du Soi selon Douglas Harding, mais il me semble qu’il peut aider à illustrer la proposition suivante : seul l’homme « sans tête » (0) constitue une aide réelle pour la guérison de l’homme convaincu d’en avoir une sur ses épaules¹.

Peut-être même que seule la posture « face à espace d’accueil » – c’est à dire la posture consistant à faire volte-espace – est en mesure d’aider chacun à retrouver une estime de soi par nature fragile, souvent bien mise à mal par les circonstances de la vie. La claire Vision du Soi au service de l’estime de soi en quelque sorte … une conséquence indirecte, mais bien réelle.

La Vision du Soi n’est pas une voie plus facile² que l’introspection psychologique, mais une voie plus complète, assurément, car bien peu de psychanalystes doivent être en mesure, comme Marie Balmary, d’accompagner leurs patients de « Freud jusqu’à Dieu »³ ….

C’est aussi une voie susceptible de préserver le temps et la santé de bien des psys, comme nous l’indique également le Chat … :

chatpsy
Le tour du Chat en 365 jours

 

Cordialement

 

0 – Cf. « Vision du Soi – (Vision Sans Tête) »

¹ – Cet homme convaincu d’avoir la tête sur les épaules, c’est un peu celui évoqué (et soigné) par Carl Gustav Jung : arrivé au mitan de la vie, après avoir beaucoup œuvré pour faire son trou, il cherche désespérément à en sortir !

La Vision du Soi selon Douglas Harding est en mesure de lui apporter une aide précieuse, décisive. En lui apprenant à demeurer, simplement, pratiquement, en ce Centre que la maladie ne peut atteindre. Ici au Centre, il n’y a rien qui puisse tomber malade. Dans l’espace d’accueil illimité et inconditionnel que Je Suis, Ici au Centre – dans l’Esprit – il y a de la place pour tous les désagréments, petits et grands, susceptibles d’affecter le corps et l’âme. N’en croyez bien entendu pas un traître mot, essayez, vérifiez !

² – La Vision est une voie simple et pratique, ce qui ne signifie absolument pas qu’elle est facile. Comme toutes les autres, elle ne « marchera » que si vous lui consacrez votre vie. Comme pour le zen ou l’adhyatma-yoga, ainsi que le disait Svâmiji : « There is no short cut », « You will have to pay the full price ». Ni raccourci, ni soldes !

³ – Cf. aussi « La ronde, extrait de « Freud jusqu’à Dieu », de Marie Balmary – Actes Sud »

NB : pas (encore) d’étiquette « Le Chat ». Mais ces quelques articles méritent une récapitulation :

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.