Des Wallabies à 100 %

Je suis certes très heureux que l’équipe australienne de rugby à XV, les Wallabies, se soit qualifiée pour la finale de la coupe du monde, mais cet article essaiera surtout de filer la métaphore sportive dans le domaine de la Vision du Soi selon Douglas Harding.

Ce même 25 octobre 2015, France 2 repassait le film « Invictus », retraçant l’intuition géniale de Nelson Mandela visant à faire de la Coupe du monde 1995 une occasion unique pour réconcilier tous les Sud-Africains en misant sur la victoire de l’équipe nationale. Dans ce film, Nelson Mandela (Morgan Freeman) dit à François Pienaar (Matt Damon), le capitaine des Springboks :

« On n’est jamais à 100 %, dans le sport comme dans la vie. »

« Cette phrase étonnante de lucidité est sans doute la clé du film : elle signifie que la lutte se fait surtout avec soi-même. Surmonter ses blessures et ses faiblesses, puiser au fond de soi des ressources insoupçonnées, se libérer du goût de la vengeance et gagner de la puissance en pardonnant aux Blancs, c’est aussi ce que Mandela veut accomplir et transmettre. […] C’est l’une des forces du film : montrer que les grands gestes peuvent s’appuyer sur un brin de naïveté ou de folie. »

(Critique de Jacques Morice lors de la sortie en salle 13/01/2010)

Il m’a semblé que les Wallabies étaient bien là … à 100 %, tout comme les acteurs – historiques et de cinéma – dans les photos ci-dessous.

invictus2
Morgan Freeman & Matt Damon

Avoir « la naïveté ou la folie », ou encore l’audace, de participer à un atelier de Vision du Soi peut vous permettre de réaliser à quel point votre vraie nature est une « grande non-chose », un espace d’accueil illimité et inconditionnel, la « ressource insoupçonnée au fond de soi », la seule qui ne vous laissera jamais tomber.

« Être là à 100 % » n’est certes pas plus facile dans un atelier que « dans le sport ou dans la vie », mais l’originalité et la simplicité des expériences d’attention proposées – pour remettre en question quelques conditionnements sociaux aussi puissants que nocifs – contribuent à favoriser la présence d’esprit, la présence de l’Esprit …

« Être là à 100 % », c’est essentiellement un jeu d’enfant, celui qu’évoque le logion 4 de l’Évangile de Thomas, pas une activité d’adulte qui compare, anticipe, pèse, juge, évalue, critique, … (liste quasi interminable des capacités & infirmités du mental !) :

« Le vieillard n’hésitera pas à interroger l’enfant de sept jours à propos du lieu de la Vie et il vivra. »

Le « vieillard » en nous a souvent du mal à comprendre ce constat, lourd de toute l’expérience d’Arnaud Desjardins :

« Un oui à 99 % c’est un non à 100 %. »

Invictus
Nelson Mandela & François Pienaar

 

Alors, à bientôt à 100 % dans un atelier de Vision du Soi … ? Ce jeu là vaut vraiment … 36 chandelles ! Mais ce n’est pas un jeu de spectateurs ou de supporters, il faut vraiment s’y engager à fond. Essayez, vérifiez …

 

Cordialement

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils.
La lecture de « La philosophie éternelle » d’Aldous Huxley m’oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d’abord la voie du yoga, puis celle de l’enseignement d’Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d’accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *