Connais-toi toi même, accepte et sois cela – Svâmi Prajnânpad

Roumanoff-Daniel-Biographie-De-Swami-Prajnanpad-Livre-895486145_L« La conclusion [de la thèse de doctorat, intitulée Spiritualité et psychanalyse soutenue en 1928-1929 par son élève Venkateshvar Sharma] qui a pour titre : “Connais-toi toi même, accepte et sois cela” a été entièrement rédigée par Svamiji. En voici quelques passages significatifs :

« D’un point de vue spirituel, on verra qu’en raison de la séquence constante et inséparable de l’action-réaction, une action ou un progrès sont immédiatement annihilés par une réaction sous forme de régression. Ce qui en résulte, c’est qu’il ne reste éternellement que l’Un, Calme, Absolu, Au-delà de la dualité de la progression et de la régression. »

« Le seul moyen de se libérer de cette peur est d‘accepter de devenir soi-même, de s’établir ainsi dans sa nature véritable, d’agir conformément à celle-ci. C’est transcender et satisfaire sa nature en donnant une expression adéquate à ses besoins. C’est pourquoi on dit : “L’état naturel est le meilleur qui soit.”

« Mais avant d’accepter quoi que ce soit, il est nécessaire de le connaître. Par conséquent, avant d’accepter et de s’établir dans sa propre nature, il est nécessaire de la connaître complètement. Se connaître complètement est l’obligation première et principale à la fois du point de vue spirituel et temporel. C’est pourquoi le seul et unique enseignement des rishis des Upanisad est : “Connais, connais-toi toi même” ; “Connais le Soi” … »

« Svâmi Prajnânpad, biographie »

Daniel Roumanoff

Cordialement

NB : il y a bien sûr quelques commentaires en lien avec la Vision du Soi selon Douglas Harding à apporter à l’extrait ci-dessus de la biographie de Svami Prajnanpad. Mais cela attendra au moins la fin de cette semaine … pour cause de trop de tout au jardin : mûres, framboises, les premières prunes, courgettes, concombre, haricots verts, tomates … travaux divers et variés !

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils.
La lecture de « La philosophie éternelle » d’Aldous Huxley m’oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d’abord la voie du yoga, puis celle de l’enseignement d’Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d’accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *