Cette toute petite chose … – Musô Sôseki

MusoSoseki
Muso Soseki – 1275/1351

« J’ai jeté cette toute petite chose qu’on appelle “moi” et je suis devenu le monde immense. »

Musô Sôseki

Un atelier de Vision du Soi selon Douglas Harding consiste moins à « jeter » ce « moi », ce « petit », qu’à le remettre – gentiment, concrètement, fermement – à sa juste place, la seconde, en périphérie.

Mais le résultat est effectivement identique à celui décrit par ce grand maître zen : le retour en ce Centre qui est notre Vraie Nature à tous – cet espace d’accueil illimité et inconditionnel – nous donne notre vraie dimension d’univers, notre véritable grandeur.

Et, bien sûr, à la fois la profonde détente mais aussi la responsabilité qui découlent de cet éveil, de ce dé-voilement.

Mais, comme il l’a également écrit :

« Mieux vaut pratiquer un peu que beaucoup parler. »

Cordialement

Cf. aussi : Musô Sôseki

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.