« Ce que je suis, les autres ne le voient pas » – Philippe Fabri

J’ai le plaisir de vous informer de la sortie du livre de Philippe Fabri« Ce que je suis, les autres ne le voient pas » aux Éditions Altess.

Fabri

Quelques mots de Philippe sur son œuvre : « Suite à ma rencontre avec le philosophe Douglas Harding j’ai revisité toutes les expériences que celui-ci avait mises au point pour voir notre véritable nature. J’en ai tiré ma propre quintessence et je l’ai transcrite en mots. C’est ce travail commencé en 98 que j’ai eu envie de partager. J’ai sélectionné ce que j’ai considéré comme les 40 principales expériences basées aussi bien sur la vision que la pensée, le toucher, le goût ou l’audition, je les ai décrites et commentées.

J’ai illustré ce livre de près de 200 photos permettant de voir la différence entre « ce que les autres voient de moi » et « ce que moi je vois » pour que le lecteur réalise à quel point nous ne voyons pas le monde, mais nous pensons le monde, nous nous faisons une image mentale du monde, nous nous faisons une image mentale de nous même. Revenir à l’expérience de ce que je vois permet de toucher ce que je suis.

Alain Bayod qui enseigne à Hauteville dans le centre d’Arnaud Desjardins a rencontré  Douglas Harding pour la première fois le même jour que moi. C’était à Ardenne en 1993. J’ai pour lui une profonde reconnaissance car il m’a permis de valoriser les expériences de Douglas. Il m’a fait l’honneur d’écrire la préface du livre. »

 

NB : J’ai eu le plaisir de succéder à Philippe pendant quelques années  pour éditer  la revue « Vivre Sans tête ». Je garde un excellent souvenir de notre collaboration.

Cordialement

 

by-nc-sa

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

One Response to « Ce que je suis, les autres ne le voient pas » – Philippe Fabri

  1. maurez dit :

    Hello,

    J’ai fait l’acquisition de ce livre chez une grande enseigne que je ne citerais pas^^
    Je suis habituée des livres atypiques, notamment d’étude des geste, de morphopsychologie. Mais je dois dire que j’ai trouvée ici un enseignement surprenant et très intéressant.
    Cette manière de voir et de concevoir l’être que nous sommes… ça paraitrait presque évident une fois lu
    Merci pour cet ouvrage et pour le partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *