A moitié plein : solutions, innovations, réponses – The Guardian

Volte-espace avait proposé la traduction d’un article consacré à Douglas Harding dans le supplément du Guardian du 11 avril 2010, l’un des quotidiens les plus respectés du Royaume-Uni :

Douglas Harding … le Père Noël ? Of course !

Ce même quotidien britannique a lancé une initiative intéressante intitulée : Half full: solutions, innovations, answers.

Le quotidien a demandé à ses lecteurs s’ils apprécieraient de lire plus de nouvelles positives, et les a invités à proposer leurs idées, via un formulaire, pour alimenter une nouvelle série d’articles intitulée « Half full », « à moitié plein », sous-titrée « solutions, innovations, réponses ».

« Le journalisme ne reflète pas seulement la société dans laquelle nous vivons. Il la modèle également. […] publier plus d’exemples de personnes s’efforçant de réaliser des projets positifs peut peut-être tous nous inspirer pour rendre notre monde un peu meilleur. »

Je viens donc de soumettre ce matin même (15/02/17) une proposition au Guardian pour, en lien avec Richard Lang et The Headless Way, publier un bel article sur la Vision du Soi selon Douglas Harding, certainement la meilleure « bonne nouvelle » depuis pas mal de temps.

Il serait même possible de l’intituler … complètement vide & plein !

NB : j’ai découvert cette initiative dans un article d’un blog du Monde : « Faut-il faire de l’information positive ? »

« Ceux qui ont essayé de s’opposer au cours habituel des actualités ont souvent été tournés en dérision. On les accusait de tomber naïvement dans le piège de la futilité et du buzz, ou alors de passer à côté de l’info. Nous croyons qu’il existe un juste milieu. Ce ne sont pas des “bonnes nouvelles”, mais un journalisme constructif, centré sur les solutions et les réponses, sans pour autant les approuver. »

Il faudra sans doute qu’il coule encore pas mal d’encre avant d’émerger de :

  • « Bad news is good news »,
  •  « If it bleeds, it leads », « S’il y a du sang, ça fait la une »

mais le rééquilibrage finira bien par se produire.

Comme disait ce bon vieux Carl Rogers, « Facts are friendly » : la Vision du Soi selon Douglas Harding apporte des « solutions et des réponses » à bon nombre de problèmes importants de notre époque déboussolée … Mais n’en croyez pas un traître mot, essayez, vérifiez !

 

Cordialement

 

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils.
La lecture de « La philosophie éternelle » d’Aldous Huxley m’oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi.
Mon parcours intérieur emprunte d’abord la voie du yoga, puis celle de l’enseignement d’Arnaud Desjardins.
La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d’accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.

Cette entrée a été publiée dans 4 - Transformation personnelle & sociale, Fondamentaux Transformation personnelle & sociale and taguée , , , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *