3° Millénaire, bravo pour tout, merci pour Douglas et la vision du Soi

Une libre recherche spirituelle – et comment une recherche spirituelle pourrait-elle se concevoir en dehors d’une absolue liberté ? – conduit nécessairement à tenir un jour entre ses mains un exemplaire de la revue « 3° Millénaire ».

3-millenaire-bon

Et s’il importe de bien percevoir d’abord que l’essentiel ne se situe pas là-bas dans ces lignes imprimées, celles de la revue, de son site ou du mien, mais bien Ici, à zéro centimètre de vous-même, dans l’espace d’accueil qui contient ces caractères, il n’empêche que des articles de qualité, issus de modes d’expression très différents, s’avèrent très utiles pour vérifier les expériences de première main faites lors d’un atelier, et, éventuellement si l’on aime lire, contribuer à nourrir cette vision jusqu’à ce qu’elle devienne totalement naturelle.

Même si je n’adhère pas à la totalité de son contenu, loin s’en faut, j’ai une particulière tendresse pour cette revue, parce qu’elle a largement ouvert ses colonnes à Douglas Harding, et ce depuis fort longtemps. L’équipe éditoriale a su lui faire confiance en acceptant ses contributions parmi celles d’auteurs prestigieux et reconnus, jusqu’à l’établir comme référence majeure en proposant un lien vers quelques vidéos.

Suite à un 1° article dans le n° 5 de l’automne 1987, j’ai recensé 25 articles significatifs de Douglas. Il y aurait largement de quoi proposer un lot « Douglas Harding » pour les fans !

Et, depuis quelques années déjà, José Le Roy a pris le relais avec quelques articles supplémentaires.

Consulter les sommaires des revues impose le respect devant la qualité des contributeurs, la diversité et la profondeur des sujets traités, la fidélité à la ligne éditoriale.

Si vous ne savez pas quoi offrir ou vous faire offrir pour Noël, pensez donc à un abonnement.

Cordialement

 

by-nc-sa

 

 

 

 

 

A propos de Jean-Marc Thiabaud

Jean-Marc Thiabaud, 57 ans, marié, deux fils. La lecture de "La philosophie éternelle" d'Aldous Huxley m'oriente précocement sur le chemin de la recherche du Soi. Mon parcours intérieur emprunte d'abord la voie du yoga, puis celle de l'enseignement d'Arnaud Desjardins. La rencontre de Douglas Harding en 1993 me permet d'accéder à une évidence que je souhaite désormais partager.
Cette entrée a été publiée dans 1 - Pratique de la Vision du Soi, Fondamentaux Vision du Soi and taguée , , , , , . Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *